Blog Detail

Best yoga teachers are here for you!

LA JOIE EN JUILLET

terri-lynn 01/07/2020 0 comments 4

Bonjour!

Quel chamboulement nous vivons!

Tous les jours je me dis ‘roule ma poule’ pour ne pas être emmêlée dans le chaos d’un peuple qui retourne à leurs occupations encore plus fou et avec encore moins de sens et de scrupules qu’avant. Je reste dans mon monde à construire le royaume de bien-être autour de moi-même.

Je suis bien vivante dans l’arrière -pays avec un planning de cours sur ZOOM et en live au Parc des Arènes de Cimiez jusqu’au fin juillet.

Il y a quelque chose de magique à pratiquer en nature, je me sens plus ouverte, plus calme et surtout plus libre. C’est étonnant car j’étais un peu réfractaire de ce genre de chose, pensant que c’était un peu « commun »..Et bien surprise pour moi – c’est le bonheur.

Sans abonnement? Sans souci ! C’est 10€ le cours sur Zoom …venez célébrer le beau temps et un moment ensemble dehors sous les magnifiques oliviers centenaires.

Cliquez ici pour le planning

Gardez vos calendriers ouvert car une petite retraite est en concoction cet été. Ca se formule petit à petit, pas dans le rush mais dans la douceur.

Au programme de ce délicieux moment- cours de toutes sortes, bain sonore avec méditation et respiration, danse autour du feu et moments de détente. Repas sains et bio.

Ca sera vraiment un moment propice pour retrouver la gentille communauté que nous avons crée ensemble depuis plus de 8 ans!

Et là je vais vous parler de quelque chose de plus profonde..quelque chose que je vis depuis un moment mais auquel je ne suis pas en liberté de tout dévoilé.

Il est très intéressant de voir comment les personnes qu’on croît connaître deviennent des inconnus dans les moments de crise.

J’ai vu et vécu des choses qui pourraient me faire perdre l’espoir dans l’être humain – les paroles et les actes insensées, calculées et exécutées de sang froid.

Mais en fin de compte, la vie nous emmène exactement ce qu’on doit dépasser. D’abord elle nous met en face des situations qui sont récurrentes afin qu’on décide une fois pour tout de les résoudre ou de continuer à les ignorer par un moyen ou un autre.

Comme vous devez bien le croire, chers amis, je ne suis pas le genre à ignorer ce que ne va pas..

Et donc je me rend compte que je suis désormais face à 2 grands concepts dans la vie:

La trahison

L’identité

Ce n’est pas la première fois que je suis dans la position d’être trahie, vous aussi j’imagine!!

Cette fois-ci et malgré ceci – je suis assez en paix car une expression spécifique tourne et infuse dans mon être –

« Pardonnez-les, ils ne savent pas ce qu’ils font. »

Je ne le dis pas dans le sens que les gens sont simplement bêtes, mais dans le sens ou  même si ils connaissent la définition simple de la désinvolture et que leurs actions ne sont ni éthiques ni correctes.. ils ne comprennent pas (ou s’en fichent..) des répercussions de leurs actes car ça ne les concernent pas. En plongeant profondément, je vois que ces personnes sont tellement éloignées d’eux -mêmes, de leur cœur. Et puis je me dis, tant mieux.

Je vois et j’élimine, mais sans sentiment de revanche. Selon la loi numéro 3 de Newton « Si un objet A exerce une force sur un objet B, alors l’objet B exerce une force de même valeur et de sens opposé sur l’objet A. » Donc en faite toute action crée une réaction et quand l’action initiale est fait sans éthique – ça revient souvent par une belle morsure dans le c..

Dans le karma et les lois universelles, à un moment ou un autre tant que l’action et le fond du comportement ne sont pas ne rectifiés, il y aura des répercussions. Sur soi, sur ses ainés, ou sur les enfants ou les enfants de nos enfants..

Enfin ce sont mes croyances et vous n’êtes aucunement obligé de les suivre!

Je ne suis évidemment pas exempt non plus de cet ignorance. La prise de conscience est un de mes engagements dans cette petite et humble vie. Par la méditation, la nature, la solitude , le yoga etc.. j’arrive à vider la possibilité de devenir amère, rancunière, et de reconnaître mieux mes propres schémas qui me mettent devant ces grandes thèmes de la vie. J’apprends que il y a des limites et je dois les établir clairement. Je prend action ou action est nécessaire, m’entourant des professionnelles de ces lois universelles et légales !

J’avoue mon incompétence dans certaines choses et je trouve ceux ou celles qui peuvent m’aider. C’est la ou je vois que je prend cette adversité et le rend en opportunité – l’opportunité pour moi de grandir dans ma vie, dans mon âme.

Et la deuxième chose –

L’identité

Quand on m’a mis devant le fait accompli et j’ai su que ma création n’allait plus pouvoir survivre dans une certaine manièrefermée, je n’ai pas réagi.  J’étais tellement sous le choc que mes systèmes se sont mis en pilote automatique, un genre de protection si on veut. C’est un peu comme si tout allait bien mais j’étais dans un espèce de brouillard.

C’est petit à petit dans l’émergence de ce brouillard que je me suis rendu compte à quel point je m’identifiai en tant que représentant d’un métier, d’une structure de business, d’une création.

Alors toi? A quel point tu t’identifies avec ce que tu fais et non pas qui tu es? Sais-tu qui tu es? Si on t’enlève tout ce que tu fais, il reste quoi?

Désormais je me trouve face à moi-même et souvent la réaction est- que vais-je faire? Pas dans le grand schéma de la vie mais dans le moment présent? Comment je meuble le moment présent? Comment je rempli ma vie ? Est-ce que je continue faisant pleine de choses qui m’emmènent loin de l’essence de moi-même et qui me laissent à nouveau dans le faire et non pas l’être?

Et émergeant toujours plus claire de ce brouillard épais , je me retrouve à nouveau.. mais plus à l’aise, plus honnête envers moi-même et donc évidemment envers l’autrui. Les moments de solitude sont les moment de trésors!

Mon identité n’est pas ce que je fais, mais qui je suis. Ce n’est pas le lieu ou j’ai investi mon temps, mon argent, mon énergie et une partir de ma santé! Face à moi-même je trouve le profondeur, un âme très croyant, courageuse, une battante, parfois impulsive et grincheuse mais avec un bon cœur.

Et une chose est certaine, chaque aventure, bon ou mauvais, en vaut d’être vécu.

Le tout est vraiment comment on les aborde. Est-ce qu’on reste avec le gout d’amertume dans la bouche et la cristallisation dans le corps qui peut créer des douleurs, des mal-a-dit? Ou tire-t-on l’opportunité de grandir en restant devant le miroir, à se regarder dans les yeux?

Dans tous les cas, je serai ravie de vous voir lors de ces cours dehors ou sur visioconférence.

Ces moments de partage sont tellement bons.

Et je vous remercie de votre présence, vos sourires, nos rires et notre chemin sont chers et dans mon cœur.

Avec mon amour,

Terri-Lynn