Blog Detail

Best yoga teachers are here for you!

TEAR DOWN THE WALL

terri-lynn 20/09/2019 0 comments 0

La forteresse descend !!

Depuis l’acquisition du nouveau locale nous sommes face (entre autres) à un problématique – un mûr qui sépare 2 pièces – les 2 pièces qui seront notre salle de cours . Ce mûr n’est pas porteur. Ce mûr n’a rien d’important car il ne tient pas le plafond, et en plus il est en biais. Il est, en faite, insignifiant.

Ce mûr est devenu mon ennemi juré, un fléau, un châtiment – tous ce que tu veux, sauf mon ami. Il est une forteresse qui représentait beaucoup plus qu’un mûr physique.

Il existe encore, jusqu’à demain ou INSHALLAH il sera enfin détruit. Mais entre le temps de l’arrêt imposé des travaux à cause de lui et enfin le paisible accord pour l’abattre, un combat profond s’est déroulé autant de l’intérieure qu’à l’extérieur.

Ce mûr représente les ombres – les parties de moi le plus sombre, les parties de toi les plus sombres, ce qui existe dans notre société.

J’ai d’abord regardé vers l’extérieur, amère tristesse que notre société soit comme elle est, sombre, triste, sans engagement -scrupules-honnêteté-transparence-bienveillance etc.

D’où commence l’été.

Sur ce chemin qui s’est ouvert sans que je demande quoi que ce soit,  j’ai réalise qu’avant de regarder le mûr qui était l’état des AUTRES ,  toutes les briques superposés dans un maléfique barrage retenant l’ancienne façon de faire, d’être, de croire…  je devais tourner mon regard vers moi même, me regarder dans le miroir. Quel est et ou est mon propre mûr? combien de briques étaient là dans mon mur? Et pourquoi ce mûr qui semblait insignifiant se manifeste maintenant? Que dois-je faire, être, croire pour que ces briques tombent et ce mûr descend??

J’ai regardé dans le miroir , me voyant comme eux, LES AUTRES. Et qu’ai-je vu? la même image qui me regardait naïvement, je suis pareille, identique mais dans un package autrement déguisé.

Ce vidéo interprète mon chemin de ce mûr –  cliquer sur ce lien si vous voulez comprendre vraiment! Mais je vous prévient que c’est dur

https://www.youtube.com/watch?v=deCjXe14y7E

Il y a des moments sur ce chemin ardu ou l’enfant dans moi s’est réfugié, s’est cacher du chaos qui régnait, laissant place au vide du futur. Ce soleil qui est moi – ne se levait plus.

Je suis une de ces briques dans le mûr, ni plus ni moins. Et moi aussi je suis rempli de ces défauts, avec les pratiques spirituelles et physiques profondes.  Et j’ai compris aussi que je dois les examiner aussi insignifiants qu’ils soient, les avouer, les accueillir, faire la bataille et jouer avec eux, négocier avec eux, les reconnaître afin de de les comprendre et enfin les montrer ce qui est la justesse et la nouvelle façon d’aborder la vie.

Quand ces réalisations m’ont percuté et se sont véritablement infusés dans mon être, une profonde compréhension m’a envahi. Accepter l’inacceptable n’est pas une défaite, c’est la pratique de non-attachement. Pleine d’images se sont déroulées devant moi comme une kaléidoscope – si vite !!

Et dans la foulée, j’ai reçu un coup de fil comme quoi ce mûr pouvait être détruit.

J’ai envie de dire que le centre s’ouvre le 30 septembre. Mais pratiquant le non-attachement, je dirai que le centre s’ouvrira. Nous pourrions se revoir pour remplir Shawanda 2.0 avec encore plus de bons moments ensemble, de rires, de réalisations et de bonheur.

Plus que vous pouvez imaginer, je serai si heureuse de vous revoir.

 

Envoyez-moi un mail ou un sms pour vérifier la date.

06 26 19 41 59 ou tl@shawanda.eu